Études de 1er cycle

Nos programmes de premier cycle en sciences de l'éducation mènent à l'octroi d'un brevet d'enseignement, pour exercer la profession enseignante au préscolaire-primaire ou au secondaire. Nous offrons neuf programmes de baccalauréat en éducation. D'une durée de quatre ans à temps plein, notre formation compte 700 heures de stage en milieux scolaires.

Le finissant d’un baccalauréat en sciences de l’éducation de l’Université de Montréal est un professionnel de l’enseignement qui a développé, à un niveau acceptable à l’entrée dans la profession, les douze compétences exigées de tous les enseignants québécois. Il s’inspire des valeurs suivantes :

  • La bienveillance: Disposition d'esprit inclinant à la compréhension, à l'indulgence envers autrui.
  • L’humanisme : Philosophie qui place l’être humain et les valeurs humaines au-dessus de toute autre considération.
  • Le respect : Sentiment de considération ou d’égard envers les autres.
  • La tolérance : Attitude de quelqu'un qui admet chez les autres des manières de penser et de vivre différentes des siennes propres.
  • L’équité : État d’esprit qui va au-delà de ce qui est juste sur le plan légal et attribue ce qui est dû à chacun par référence aux principes de justice sociale (démocratie, redistribution, réciprocité, lutte contre les inégalités).
  • Une éthique du travail : rigueur intellectuelle, curiosité, professionnalisme.
  • L’authenticité : Recherche de l’accomplissement et du dépassement de soi en étant fidèle à sa propre vérité et en agissant envers l’autre de manière congruente et transparente.  

Ces valeurs devraient s’incarner chez nos finissants à travers les caractéristiques suivantes :
Fondements

  • Une maîtrise de la ou des disciplines qu’il va enseigner, ainsi qu’une culture  générale bien ancrée permettant de poser un regard critique sur l’enseignement
  • Une expression orale et écrite de qualité

Acte d’enseigner

  • Sa capacité à appuyer ses actions et ses décisions sur des bases théoriques et scientifiques et à se servir de son expérience professionnelle pour enrichir sa réflexion sur sa pratique
  • Sa capacité à observer les effets de son enseignement sur les apprentissages de ses élèves en vue de s’autoréguler

Contexte social et scolaire

  • Sa capacité à prendre en compte la diversité de la société québécoise (culturelle, linguistique, religieuse, etc.) et les inégalités socioéconomiques chez ses élèves, et à mettre en œuvre une éducation inclusive
  • Sa capacité à différencier son enseignement

Identité professionnelle

  • Sa capacité à s’adapter aux différents contextes dans lesquels il aura à exercer sa profession