Passer au contenu

/ Faculté des sciences de l'éducation

Rechercher

FAQ

Pour enseigner au Québec aux ordres préscolaire, primaire et secondaire, il faut détenir un brevet d’enseignement. Le brevet est un permis permanent. Il existe aussi des permis temporaires. Les conditions pour obtenir l’un ou l’autre de ces documents sont établies par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS). La Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal offre onze programmes de premier cycle conduisant au brevet d’enseignement. Ceux-ci permettent d’enseigner à la formation générale des élèves du préscolaire, du primaire ou du secondaire. Nous n’offrons aucun programme préparant à l’enseignement au secteur professionnel. Il est possible d’enseigner à l’ordre collégial (dans les cégeps ou les collèges privés offrant la formation pré-universitaire) sans détenir un permis d’enseigner. Toutefois, la Faculté des sciences de l’éducation offre un programme court pour se préparer à y enseigner, il s’agit du Microprogramme de formation en enseignement postsecondaire.

Vous trouverez à la section Les études de 1er cycle la description de tous nos programmes de formation.

Dans le règlement pédagogique, seuls les cours universitaires suivis au cours des dix dernières années peuvent faire l’objet d’une demande d’équivalence. Pour cela, les étudiants admis dans un programme doivent remplir le formulaire prévu à cet effet. Pour faire l’objet d’une étude d’équivalence, l’étudiant doit au préalable déposer une demande d’admission et être accepté au programme. 

Tous les baccalauréats en enseignement de 1er cycle ne sont offerts qu’à plein temps. Seul le programme de module de qualification en enseignement est offert à temps partiel.

Nous n’offrons aucun programme à distance. Tous les cours de 1er cycle se donnent sur le campus de l’UdeM à Montréal ou à Laval.

Les candidats aux programmes du baccalauréat en enseignement ne sont admis qu’au trimestre d’automne. Le certificat et le module sont ouverts au trimestre d’hiver

Les candidats à l’enseignement qui demandent permis d’enseigner, temporaire ou permanent, doivent produire une Déclaration d’antécédents judiciaires. Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport pourra refuser d’émettre le brevet ou l’autorisation provisoire si le candidat a déjà été condamné pour un crime dont la nature le rendrait indigne d’enseigner. Cependant, les condamnations ayant fait l’objet d’un pardon n’ont pas à être déclarées. Toute fausse déclaration relative aux antécédents judiciaires pourrait entraîner le refus de l’octroi d’un permis d’enseigner.

Vous devez passer un test de français écrit lors de votre inscription, après avoir été admis au programme. Ce test diagnostique du français écrit permet d'évaluer vos compétences. Au besoin, vous devez suivre un cours de mise à niveau.