Passer au contenu

/ Faculté des sciences de l'éducation

Rechercher

Navigation secondaire

Chaires, centres et groupe de recherche

Notre Faculté accorde une grande importance aux activités de recherche. Les professeurs mènent des projets personnels et collaborent à différentes équipes de recherche.

Centre d'innovation en formation infirmièreCIFI

La recherche en formation infirmière porte sur les approches, les programmes et les stratégies éducatives qui visent le développement des compétences de l'infirmière à tout niveau d'expertise pour une pratique sécuritaire et de grande qualité dans les divers champs d'activité. La recherche comprend l'élaboration d'innovations inspirées des théories en sciences infirmières jumelées à celles des sciences de l'éducation, de même que l'évaluation d'approches, de programmes et de stratégies éducatives.

Lire plus...
Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante

Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignanteCRIFPE

Le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) a connu depuis sa fondation en 1993 un développement remarquable et représente aujourd'hui, en ce qui a trait aux effectifs, à la productivité et au rayonnement provincial, national et international, l'un des plus importants centres de recherche scientifique au Canada dans le champ de l'éducation et, de façon plus particulière, dans le domaine de l'enseignement et la profession enseignante.

Au Canada et au Québec, le CRIFPE est le seul centre de recherche qui se consacre exclusivement à l'étude de l'enseignement et de la profession enseignante. Centre interuniversitaire et multidisciplinaire, le CRIFPE comprend actuellement plus de 500 membres : 41 chercheurs réguliers, 49 chercheurs associés, 43 chercheurs internationaux, 427 étudiants à la maîtrise et au doctorat, 23 professionnels, techniciens, secrétaires et webmestres. Les chercheurs réguliers, associés et internationaux du CRIFPE appartiennent aux principales disciplines des sciences sociales et humaines appliquées à l'étude de l'enseignement et proviennent de quelques 32 universités.

Le CRIFPE est reconnu et soutenu par le FQRSC, de même que par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH). Le CRIFPE a d'ailleurs été le premier lauréat en éducation de la subvention du programme des Grands travaux de recherche concertée du CRSH. Il s'agit de la plus importante subvention jamais décernée à un centre de recherche en éducation par le CRSH. Le 11 octobre 2005, l'Association canadienne de l'éducation a octroyé au CRIFPE le prix d'excellence Whitworth pour le meilleur centre de recherche en éducation au Canada. Il s'agit là d'une marque de reconnaissance prestigieuse qui témoigne de l'ampleur des réalisations du Centre en matière de recherche en éducation au Québec et au Canada, mais aussi sur le plan international. De plus, le 13 juin 2007, l'Association des doyennes, doyens, directeurs et directrices pour l'avancement des études et de la recherche en éducation (ADEREQ) a remis le Prix Reconnaissance pour l'année 2007 au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE).


Association québécoise des enseignantes et enseignants du primaire (AQEP)
Université d'Ottawa
Université de Toronto
Université de Nantes
Université Laurentienne
Haute École Pédagogique - BEJUNE
Université Montpellier 2 Sciences et Techniques
Université de Mons
Institut National des Sciences Appliquées de Lyon
Université catholique de Louvain
Université de pédagogie de Hô-Chi-Minh-Ville
Université de Genève
Université de Strasbourg
Université Toulouse - Jean Jaurès
Université Lumière Lyon 2
Université d'État de Campinas
Université de Bordeaux
Université de Lisbonne
Université pontificale catholique de Rio de Janeiro
Institut national de la recherche scientifique
Université fédérale du Ceará
Institut supérieur des sciences de l'éducation de Guinée
Université Laval
Université du Québec
Lire plus...

Chaire d'étude et de recherche en enseignement des sciences et des technologies en milieu scolaire et collégial de l'Université de Montréal

  • Didactique des sciences : apprentissage de la physique et de la chimie avec des laboratoires microinformatiques et des applications du Web;
  • Apprentissage collaboratif dans des laboratoires distribués;
  • Changement conceptuel en physique et en chimie, enseignement conceptuel en physique et en chimie.
  • Conception et production d’applications didactiques impliquant les technologies de l’information et de la communication (TIC)
Lire plus...
Chaire de recherche du Canada en politiques éducatives

Chaire de recherche du Canada en politiques éducatives

Du global au local : interroger le développement de nouveaux modes de régulation de l’éducation

Depuis une quinzaine d’années, des transformations importantes des systèmes éducatifs se font jour dans de nombreux pays. Changement des curricula, développement de «standards » de référence, décentralisation de l’initiative publique, introduction de dispositifs de choix des écoles, encouragement de la privatisation des organisations éducatives, mise en place de dispositifs de régulation basés sur l’évaluation externe et l’imputabilité des résultats. Toutes ces transformations sont portées par des politiques éducatives, dont les finalités font une part croissante à l’efficacité et l’efficience, en relation avec une économie et société dites « de la connaissance» dans lesquelles les politiques d’enseignement, de formation et de recherche sont considérées comme des enjeux stratégiques.

Dans ce contexte, de nouveaux modèles de régulation et de gouvernance « post-bureaucratiques » des systèmes scolaires ont été promus (Maroy, 2008). Les recherches de Christian Maroy ont montré que la régulation de l’enseignement ne pouvait être pensée sans faire place au contexte sociétal, aux institutions, aux matrices cognitives et normatives qui en conditionnent l’orientation. Par ailleurs, les outils de l’action publique en éducation ne portent pas partout les mêmes fruits, car leurs usages et leurs significations se construisent dans la réception de ces outils par les acteurs locaux.

La régulation par les résultats, la promotion de l’évaluation et de la reddition de compte, doivent-elles être dès lors érigées en un modèle universel, dont les effets sur la qualité de l’éducation, la justice scolaire, et le professionalisme enseignant seraient avérés partout ? Ce modèle doit-il être mis en place, sans tenir compte des contextes locaux et des institutions qui caractérisent le secteur de l’éducation? Quels effets inattendus et collatéraux produit-il par ailleurs ? Quelles dynamiques jouent dans les appropriations locales de ces politiques et outils ? Voilà les principales questions auxquelles le programme de la Chaire s’attelle.

Lire plus...

Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation

Les technologies jouent un rôle de plus en plus crucial dans tous les domaines. De plus, elles ont une influence croissante sur l’évolution de l’ensemble des sociétés, et leur maîtrise par les nouvelles générations semble de plus en plus déterminante pour assurer la réussite sociale et scolaire. En effet, il y a tout lieu de croire que le fait de savoir s’autoformer, s’informer et communiquer par différentes technologies forme désormais une condition essentielle pour pouvoir s’adapter à une société en mutation constante et devenir un acteur sociétal à part entière.

L’objectif général de Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation, est de répondre à l’enjeu social que constituent les technologies en matière d’éducation en cherchant à mieux comprendre l’utilisation et l’impact qu’ont les technologies en matière d’éducation tant du point de vue de l’apprenant que de celui du formateur. Les technologies rendent aussi l’éducation de plus en plus polymorphe, d’où l’importance d’étudier les divers contextes éducatifs où sont mises à profit les technologies, notamment ceux où l’apprentissage de la distance est combiné avec des formes d’enseignement plus traditionnelles.


Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)
Lire plus...

Groupe de recherche sur les environnements scolairesGRES

Le Groupe de recherche sur les environnements scolaires (GRES) est une équipe interuniversitaire dont la mission est de comprendre, décrire et développer des outils pour promouvoir l’engagement scolaire du primaire aux études postsecondaires.

Le GRES regroupe huit chercheurs réguliers et huit collaborateurs du milieu universitaire ou collégial et provenant de disciplines connexes: psychoéducation, psychologie, psychopédagogie et andragogie. Le GRES est financé par le Fonds de recherche du Québec - Société et la culture (FRQSC) et est affilié à l'Institut de Recherche de Santé Publique de l'Université de Montréal (IRSPUM, FRSQ).

La diffusion et le transfert de connaissances sont aussi au cœur des préoccupations de notre groupe. Ce site permet d’informer la communauté universitaire et scolaire des activités de diffusion animées par le GRES ainsi que sur les outils mis à la disposition des agents d’éducation.

Lire plus...
Groupe DÉFI Accessibilité

Groupe DÉFI AccessibilitéGDA

Le GDA consacre ses activités à la recherche sur l'intervention éducationnelle et sociale (IÉS) auprès des personnes qui présentent des incapacités intellectuelles avec ou sans troubles envahissants du développement. Les travaux menés visent donc à la fois l'éducation et le mieux-être de ces personnes. Le programme de recherche du GDA compte cinq axes: 1) modélisation du domaine de l’intervention éducationnelle et sociale auprès de ces personnes; 2) clarification des finalités de l'intervention; 3) transpositions des finalités en buts et objectifs pertinents; 4) développement de procédés d'intervention; 5) évaluation de l'efficience des procédés d'intervention au regard des finalités, buts et objectifs. Le GDA est membre du Consortium national de recherche sur l'intervention sociale (CNRIS), un partenariat de recherche entre milieux universitaires et milieux de pratique. Le Fonds Émilie-Bordeleau, affilié au Fonds de développement de l'Université de Montréal, soutient les efforts de recherche du GDA.

Lire plus...