Passer au contenu

/ Faculté des sciences de l'éducation

Rechercher

Dominic Anctil

De la musique au lexique

Nombreux sont les musiciens qui sont sensibles à la littérature et aux mots. Dominic Anctil, professeur adjoint au Département de didactique depuis 2012, en fait partie.

Après des études en piano-jazz à l'UdeM, il délaisse les notes musicales pour se consacrer à la linguistique, puis à la didactique. Pour mieux comprendre les difficultés du vocabulaire chez les élèves, il complète une maitrise et un doctorat sous la direction de Pascale Lefrançois, avec pour sujet; les erreurs lexicales.

M. Anctil a obtenu en 2014 une subvention du FRQSC pour mener une étude visant à décrire les pratiques d'enseignement du vocabulaire au primaire, dont on sait peu de choses. " Les enseignants admettent ne pas faire d'enseignement lexical structuré et systématique, souligne-t-il, mais il est évident que la question du vocabulaire surgit quotidiennement dans les classes. Par cette recherche, je cherche à avoir une meilleure idée de la façon dont les enseignants abordent la question lexicale, au-delà de la traditionnelle liste orthographique. " En parallèle, le chercheur mène un projet en collaboration avec Marie Dupin de St-André, chargée de cours au Département de didactique, pour examiner le traitement que font les enseignants de la maternelle des mots nouveaux ou difficiles, lors de séances de lecture interactive. "  Dans ce type de dispositif, l'enseignant devrait amener ses élèves à construire le sens des mots, explique le professeur. Nous cherchons à décrire de quelle façon se déroule cette construction du sens et à voir quels types d'explications s'avèrent les plus efficaces. "

M. Anctil a trouvé dans la recherche un moyen de se rapprocher des enseignants pour les outiller dans leur pratique professionnelle. " J'aime voir l'effet positif de mes idées d'activités dans les classes. Je propose des pratiques que les enseignants mettent à l'essai... et qu'ils bonifient souvent! " Conscient du manque de ressources pour travailler le vocabulaire en classe, le jeune professeur est en train de colliger différentes activités lexicales stimulantes et pertinentes et aimerait mettre en place une banque de ressources en ligne à l'attention des enseignants du primaire. M. Anctil collabore également aux revues Vivre le Primaire et Le pollen, dans lesquelles il tient une chronique sur l'enseignement du lexique.

À côté de ses activités de recherche et d'enseignement auprès des étudiants du baccalauréat, Dominic Anctil se consacre à la formation continue, notamment à travers un microprogramme sur l'enseignement de la langue à partir de la littérature jeunesse, qu'il donne avec ses collègues Isabelle Montesinos-Gelet et Marie Dupin de Saint-André.

Malgré sa vie occupée de jeune professeur, M. Anctil n'a pas délaissé sa première passion : pour s'offrir de petites pauses du monde universitaire et s'aérer l'esprit, il tient parfois des soirées comme DJ dans lesquelles il mixe de la musique électronique. Comme quoi la musique et les mots sont unis à jamais!