Passer au contenu

/ Faculté des sciences de l'éducation

Je donne

Rechercher

Carine Cobti

Diplômée

Faire ses débuts en enseignement en période de pandémie

Terminer son baccalauréat et commencer sa carrière d'enseignante en plein confinement présente tout un défi! Carine Cobti, nouvelle diplômée en adaptation scolaire, se souviendra longtemps de cette fin de session... Son entrée bien particulière dans la profession en contexte d'enseignement à distance a favorisé chez elle des apprentissages qui lui permettront d'adapter encore mieux sa pédagogie à la nouvelle réalité.

Devenir enseignante est une vocation pour Carine. Depuis ses années au secondaire, elle souhaitait venir en aide aux élèves en difficulté d’apprentissage. En mars dernier, à l’annonce de la fermeture des écoles, l’étudiante terminait son dernier stage dans un centre jeunesse pour adolescentes.  « Je n’ai pas pu revoir mes élèves », dit-elle avec regret. Néanmoins, elle a eu la chance de poursuivre son stage à distance et, ainsi, de terminer son baccalauréat.  

Deux semaines plus tard, Carine entreprenait un nouveau défi : enseigner virtuellement à une classe de 6e année du primaire à l’École Vanguard. Un contrat obtenu en décembre dernier. Son intégration s’est très bien passée. « Les élèves étaient préparés à mon arrivée », affirme-t-elle.  Avec toute l'organisation de l'enseignement en ligne, la nouvelle enseignante a pu intégrer les compétences numériques acquises durant sa formation. « Ce que nous vivons présentement est une merveilleuse occasion, puisqu’elle nous a permis d’être à jour du côté technologique. Tous les apprentissages qu’on en retire vont rester », explique la diplômée.  

Carine a toujours eu à cœur d’aider les autres. C’est pourquoi, dès le début de la crise, elle s’est jointe à un groupe de bénévoles afin de venir en aide à des élèves n’ayant pas l’occasion de parler le français à la maison. Chaque jour, elle consacre du temps pour correspondre en ligne avec un élève de 2e année du primaire. Par la lecture, elle l’aide dans l’apprentissage et la compréhension du français.

L’an prochain, Carine entamera une maitrise en éducation et formation spécialisée. Son projet d’équipe de fin d’études portait sur l’utilisation d’outils de manipulation pour favoriser l’apprentissage de l’algèbre chez les élèves en difficulté. En s’inscrivant à la maitrise, elle souhaite poursuivre sa recherche sur ce thème. Un sujet qui l’a toujours vivement intéressée.

Passionnée par son métier, la nouvelle diplômée espère continuer à enseigner tout en poursuivant ses études. L’avenir de l’éducation est entre de bonnes mains !