Passer au contenu

/ Faculté des sciences de l'éducation

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Milieux défavorisés, inégalités sociales et économiques

Deniger, Marc-André

DENIGER, Marc-André

Professeur titulaire

Intérêts de recherche

  • Analyse des politiques éducatives (élaboration, mise en œuvre, évaluation)
  • Pouvoir et enjeux politiques de l’éducation
  • Inégalités sociales et inégalités scolaires
  • Écoles innovantes/efficaces
  • Gestion du changement
  • Méthodes de recherche
Lire plus…

Profil complet

Garon, Roseline

GARON, Roseline

Professeure honoraire

Intérêts de recherche

  • Méthodes de recherche
  • Analyse des données qualitatives
  • Directions d'école en milieu défavorisé
  • Résilience des directions d’établissements
Lire plus…

Profil complet

Kamanzi, Canisius

KAMANZI, Canisius

Professeur agrégé

Intérêts de recherche

  • Inégalités sociales et scolaires
  • Parcours scolaires dans l’enseignement postsecondaire: accès, orientation et persévérance aux études
  • Éducation, immigration, ethnicité et parcours scolaires
  • Éducation et emploi
  • Insertion professionnelle des diplômés de l'enseignement supérieur
  • profession enseignante
Lire plus…

Profil complet

Kanouté, Fasal

KANOUTÉ, Fasal

Professeure titulaire

Intérêts de recherche:

  • Diversité ethnoculturelle en milieu scolaire;
  • Immigration et défavorisation socio-économique;
  • Expérience socioscolaire des élèves immigrants et de minorités ethnoculturelles;
  • Interculturalisme
  • Antiracisme
  • Relations école-familles immigrantes et de minorités ethnoculturelles;
  • Formation des enseignants par rapports à ces problématiques.
Lire plus…

Profil complet

Magnan, Marie-Odile

MAGNAN, Marie-Odile

Professeure agrégée

Titulaire de la Chaire en relations ethniques

Directrice de l'équipe FRQSC Inclusion et diversité ethnoculturelle en éducation

Directrice CRIFPE-UdeM

Marie-Odile Magnan est sociologue de l’éducation et professeure agrégée au Département d’administration et fondements de l’éducation de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur les inégalités scolaires du primaire jusqu’au postsecondaire, telles que rapportées par les jeunes. Elle conduit également des travaux sur les pratiques d’équité et d’inclusion des intervenants scolaires. Elle a œuvré, notamment, à la réalisation du webdocumentaire En route vers l’équité, documentant le leadership d’équité chez les directions d’établissement œuvrant en milieu pluriethnique à la Commission scolaire de Montréal. Ses plus récentes recherches portent sur les inégalités à l’université selon le point de vue des étudiants racisés. Elles visent à améliorer les pratiques et les politiques à l’université afin d’atteindre l’équité et l’inclusion dans l’enseignement supérieur.

Intérêts de recherche

  • Enjeux ethnoculturels et linguistiques en éducation
  • Inégalités scolaires et groupes minorisés
  • Pratiques d'équité et d'inclusion en milieu scolaire pluriethnique et défavorisé
  • Enseignement supérieur
  • Sociologie de l’éducation
Lire plus…

Profil complet

Miconi, Diana

MICONI, Diana

Professeure adjointe

Diana Miconi est professeure adjointe au département de psychopédagogie et d’andragogie dans le domaine du développement, de la santé et du bien-être des adolescents. Ses intérêts de recherche se concentrent principalement sur le champ de la psychologie du développement, éducative et culturelle. Le développement humain, de l’adolescence jusqu’au début de l’âge adulte, est au cœur de ses recherches, qui se sont largement structurées autour d’une collaboration étroite avec les écoles secondaires, les cégeps et les universités, en examinant l'adaptation socio-émotionnelle des adolescents et des jeunes adultes à partir d’un cadre développemental et socio-écologique.

Psychologue clinicienne de formation, elle est membre de l’Ordre des psychologues du Québec et de l’Ordine degli Psicologi del Veneto en Italie. Elle est née et a fait ses études en Italie, où elle a obtenu son doctorat de recherche en psychologie du développement. Dans le cadre de son doctorat, elle a documenté la manière dont les variables familiales/sociales, cognitives/individuelles et culturelles interagissaient pour expliquer une adaptation positive des jeunes immigrants, en essayant de surmonter la perspective déficitaire souvent adoptée dans les recherches antérieures sur le terrain en faveur d'une approche de développement positif des jeunes. 

Après son doctorat, elle s’est tournée vers les enjeux de polarisation sociale et de détresse psychologique pouvant mener à la radicalisation violente des jeunes. Elle a reçu une bourse postdoctorale du FRQSC avec un projet novateur visant à appliquer un cadre de développement positif des jeunes (Positive Youth Development, PYD) à l'étude de la vulnérabilité et de la résilience à la radicalisation violente chez les jeunes fréquentant les collèges et universités de la province de Québec.

Elle fait partie d’un réseau international de recherche dans le domaine du développement positif des jeunes, qui implique des chercheurs de plus de 20 pays à travers le monde et vise à examiner les ressources personnelles et contextuelles qui sont disponibles et accessibles pour les jeunes dans différents contextes nationaux. L'objectif ultime du projet est d'informer les programmes et les politiques pour promouvoir le développement positif et la contribution des jeunes à la société.

Ses projets actuels conjuguent la recherche et l’intervention et peuvent être regroupés en deux axes principaux interconnectés: 1) la résilience des adolescents et des familles vulnérables (immigrantes, réfugiées, en attente de statut); et 2) la vulnérabilité et la résilience à la détresse psychologique et à la radicalisation violente (RV) chez les jeunes. Plus récemment, elle s’est penchée sur les conséquences négatives de la pandémie de la COVID-19 sur l’éducation et le bien-être des jeunes, qui sont de plus en plus documentées dans la littérature internationale.

Lire plus…

Profil complet

Rahm, Jrène

RAHM, Jrène

Professeure titulaire

Intérêts de recherche

  • L’approche historico-culturelle de l’apprentissage.
  • La théorie d’activité (CHAT).
  • Les trajectoires d’apprentissage et d’identité des jeunes dans des espaces éducatifs divers à travers le temps (programmes parascolaires, communautaires, musées, camps, jardins, écoles primaires et secondaires); en science et technologie.
  • La médiation culturelle : sa forme et son impact sur les élèves.
  • Le développement des adolescents.
  • Diversité ethnoculturelle, défavorisation, et équité.
  • Les enjeux éducatifs et identitaires des jeunes autochtones.
  • Méthodes qualitatives de recherche : Ethnographie multi-site ; l’ethnographie visuelle ; observation vidéographiée; analyse du discours; la recherche action participative (RAP).
Lire plus…

Profil complet

VIDAL, Marjorie

Chargée de cours

  • Inégalités sociales et scolaires
  • Partenariat école-communauté
  • Structures sociales et interactions sociales
  • Méthodes qualitatives
Lire plus…

Profil complet